La Petite Camargue

1

Un espace naturel exceptionnel classé en zone Natura 2000...

Avec ses 100 hectares, cette zone constitue une des dernières zones humides de l’étang de Berre. Son alimentation en eau douce et saumâtre est à l’origine de la grande palette des milieux naturels humides qu’elle présente et lui valent son appellation de « Petite Camargue ».

Vous y trouverez une faune et une flore remarquable : plus de 200 espèces d'oiseaux, 4 espèces d'amphibiens dont 2 espèces de crapauds rares, 7 espèces de chauves-souris, 8 espèces de reptiles dont 4 couleuvres, toutes protégées et inoffensives, 31 espèces de libellules, 36 espèces de papillons et 5 espèces de plantes protégées.

2

Quelques chiffres

De 1984 à 2004 :
- 217 espèces d’oiseaux observées (71 nicheurs, 16 hivernants, 23 migrateurs, 6 sédentaires réguliers, 6 estivants et 95 occasionnels)
- 31 espèces de libellules (3 menacées)
- 46 espèces de papillons, dont 1 protégé (la Diane)
- 10 plantes rares et menacées
- 29 mammifères dont 6 espèces de chauve-souris, toutes protégées
- 7 milieux naturels, dont 4 rares et menacés en Europe
- 10 espèces de poissons dont 1 vulnérable (la Blennie Fluviatile)
- 7 reptiles, 3 amphibiens, tous protégés

À découvrir dans les meilleures conditions

3Un nouveau sentier pédestre a été ouvert à la Petite Camargue par le Conservatoire du Littoral. Il vous permettra de découvrir cette zone humide classée Natura 2000 dans les meilleures conditions et sans risque de rompre son fragile équilibre. Le long du sentier balisé et aménagé des informations et activités vous seront proposées.

A la sortie du village de Saint-Chamas, après le Pont-Flavien, direction « La Fare les Oliviers » quand la route (CD10) commence à longer le rivage de l’Etang de Berre, se trouve sur la droite en contrebas, l’accès principal au site et le départ de la piste. L’accès au sentier pédagogique peut aussi se faire au départ du Lavoir des Pestiférés ou du Chemin du Pesquier.

Des visites accompagnées avec un guide son également organisées de façon régulière. Renseignez-vous auprès de l’Office de tourisme, tél. 04 90 50 90 54.

Conseils de promenade

ATTENTION4
NE SORTEZ PAS DES SENTIERS
DE MARS À JUILLET NE CIRCULEZ PAS AU BORD DU LITTORAL ET TENEZ VOTRE CHIEN EN LAISSE

En automne et en hiver, quelques chasseurs parcourent le site. Ils sont peu nombreux et surtout cantonnés aux marais à roseaux. Les huttes de chasse sur le domaine public maritime sont occupées les nuits d’hiver.

A chaque saison, la Petite Camargue offre des paysages intéressants. Après de fortes pluies, les sentiers sont boueux et restent inondés. Pour observer les oiseaux, le printemps se prête bien : oiseaux migrateurs en halte ou premiers oiseaux nicheurs sont visibles. A l’automne, les migrateurs du nord de l’Europe font également halte. Le début de matinée est propice à l’observation. Soleil et moustiques peuvent contrarier la balade.

scroll back to top